1/9

Mes cher(e)s ami(e)s,

Comme annoncé le 12 février dernier, je suis candidat pour un second mandat à la fonction de Président du Conseil Territorial de Saint Martin.
Parce que j’ai une mission à terminer, la mission que vous m’avez confiée en 2017,  mais qui, bien malgré nous, a subi tous les aléas que vous connaissez.
Il y a un travail à faire, un travail exigeant, titanesque et exaltant auquel je me consacre depuis cinq ans…Et pour les cinq années à venir… 
Pour 2022-2027, je veux continuer à rendre à Saint-Martin sa vigueur, sa sérénité, son unité. Je veux redonner à chacun le goût de l'avenir et, en même temps, le désir d'un destin partagé.

 

La situation à Saint-Martin s’améliore peu à peu:

  • Elle s’améliore au niveau sanitaire, sans doute l’avez-vous constaté autour de vous. Nous ne sommes plus sous couvre-feu contrairement à nos compatriotes des Antilles et de la Guyane. 

  • Elle s’améliore sur le front du chômage: le nombre d’inscrits à Pôle Emploi a diminué de 3 % entre fin 2020 et fin 2021. 

  • Elle s’améliore au niveau économique: les recettes fiscales de la Collectivité ont atteint un niveau record en 2021; 120 Millions €, soit 15 Millions € de plus qu’avant IRMA, et ce malgré la crise sanitaire, et tout cela, sans avoir créé de nouvelle taxe, ni augmenté les taux d’imposition durant l’ensemble de cette éprouvante mandature ! Le civisme fiscal grandit, c’est la preuve de votre confiance et je vous en remercie tous. 

  • La situation s’améliore enfin dans notre relation avec l’Etat.

 

Je suis donc résolu, comme je n’ai cessé de le faire depuis cinq ans, à combattre de toutes mes forces pour bâtir, avec vous, un avenir saint-martinois
Il n'est pas de plus beau combat, il n'est pas de mission plus noble.

J'ai la conviction que face aux multiples défis qui nous attendent, une vision claire, une action cohérente et un langage de vérité permettront de poursuivre le redressement et de rassembler les Saint-Martinois dans la concorde, la stabilité et la confiance. 
Alors je le dis : il nous faut la prospérité économique, certes ! Mais il faut, aussi, la paix sociale, la paix civile…C’est un pointimportant, voire vital pour progresser et assurer un avenir à nos enfants, pour concilier, dans l’équilibre et l’harmonie, les valeurs saint-martinoises et les principes de la République française.

 

Depuis 2017 en tant que Chef de l’Exécutif, mes objectifs sont les suivants :

  • Garantir l’unité des Saint-Martinois,

  • Défendre leurs intérêts et leur identité, 

  • Préserver la cohésion sociale du Territoire, condition absolue de la prospérité économique,

  • Apporter les outils de la montée en compétences de chacune et chacun d’entre nous,

  • Faire rayonner Saint-Martin, à la hauteur de son potentiel et de l’amour que nous lui portons TOUS.

 

Pour réussir ce nouveau mandat au service des Saint-Martinoises et des Saint-Martinois, je suis déterminé, je suis confiant, je suis serein.
Je suis confiant et serein, car je sais pouvoir compter sur une équipe, de femmes et d’hommes volontaires et motivés. Une équipe habitée par des principes, et inspirée par des valeurs :

  • L’action, dans l’honneur ;

  • Le goût de la performance ;

  • Le professionnalisme ;

  • La transversalité ;

  • l’intégrité ;

  • l’absence d’avarice ;

  • Et le courage !

 

Cette équipe, est celle des femmes et des hommes qui compose la Team Gibbs 2022 !

Nous devons pouvoir nous reposer sur des élus qui ont des connaissances techniques, et qui sauront affronter les défis du futur, dans des domaines qui dépassent largement le cadre local et encore plus le cadre communal que beaucoup ne semblent pas encore avoir quitté…
Nous devons, pour relever ces défis, prévoir les investissements massifs, matériels et humains, qui nous permettront de nous adapter.

Il faudra, pour cela, engager, dans les décennies à venir, des centaines de millions d’euros, de crédits privés et surtout publics.
Avec cette Team Gibbs renouvelée, avec de telles personnalités et de tels talents, l’action publique de la Collectivité sera renforcée et amplifiée.
La refonte de l’administration territoriale qui a été engagée, se poursuivra, jusqu’à atteindre la performance nécessaire au bon exercice de nos compétences.

Entre nous, c’est plus qu’une ambition politique pour les 35 prochains jours : 
c’est une aventure humaine pour les cinq années à venir !

 

Daniel Gibbs

Fondateur de L'Union pour la Démocratie

Député de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin 

Pour suivre l'actualité

de Daniel Gibbs